Maison de pays – 1er étage

 10h00 Atelier carnet de voyage pour les jeunes voyageurs.

           Comment partager et faire partager ses émotions voyageuses, à travers le dessin et l’illustration.

             Avec Lucye Rioland

 

Illustratrice de nombreux livres pour la jeunesse, Lucye collabore activement à la revue « Cram-Cram ». Elle anime également des stages/ateliers « carnet de voyage », sur le terrain, en Cévennes et jusqu’au Maroc.

 

Atelier réservé aux 6 ans /12 ans - Tarif : 15 euros (limité à  15 jeunes voyageurs)

Renseignements/réservations : Maison de l’intercommunalité 04 99 54 27 00

 


 Place du Quai

A partir de 9h00 – Ouverture du « village du festival ».

 

Rencontre avec les associations.

 

Librairie éphémère du voyage.

 

Dédicace des écrivains voyageurs.

 

Discussions voyageuses.

 

Curiosités voyageuses.

 


Le petit déjeuner littéraire, avec :

Un rendez-vous désormais traditionnel dans notre programme, prisé des festivaliers. Un instant de convivialité et d'intimité avec nos invités. Il y est question de voyages, de récits, de belles lettres, dans une ambiance feutrée, troublée par le bruit de la petite cuillère contre la tasse.

Réservations : 04 99 54 27 00

Tarif : 5 euros / personne. (Limité à 25 personnes).


Cédric Gras - 9h30

A la médiathèque intercommunale - Château d'Assas.

Cédric Gras conversera avec vous sur de multiples sujets, avec pour toile de fonds, la Russie et le voyage. Vous partirez avec lui sur les pages des confins, en découvrant la mystérieuse "mer des cosmonautes". Une rencontre à ne pas manquer avec ce jeune auteur de talent devenu incontournable. Vous en oublierez de toaster vos tartines !


 

 

11h30 – Musique au cœur du marché d’été (Village du festival)

 

          Avec le groupe « Jazz à Vents »

          Des cuivres et des cordes pour une ambiance « New-Orleans ».

           

 


A partir de 15h00 - Au cinéma "Le Palace" - Place du Quai.

Deuxième Module de projection : "Cap à l'Est"

 

« Davaï 2014 » (film – 25’ – 2014)

 

En présence d’Eric Dumas, et de son side-car

 

En 2014, Eric DUMAS part de THIERS, sur son side-car BMW R12 de 1939, avec pour objectif la traversée du territoire Russe, jusqu’à atteindre la Mongolie. 120 jours de route, 21.500kms parcourus, par des températures descendant parfois jusqu’à -37° en pleine journée. Au fil de la route, d’innombrables et belles rencontres, un magnifique accueil, et des moments de grâce (Rouler sur le lac Baïkal gelé). Une aventure partagée et à partager.

 


 « Complétement à l’Est » (Film – 52’ – 2010)

 

En présence de la réalisatrice Cécile Cusin

 

Un frère et une sœur partent au Kamchatka, région très sauvage de l’extrême orient russe. Le but : relier plusieurs volcans actifs de haute altitude (classés au Patrimoine Mondial par l’Unesco), par un trek d’un mois, en autonomie complète, et grimper ces volcans. Au programme : sacs très lourds, pas de sentiers, traversée d’immenses plateaux, ascensions de volcans de haute montagne, moustiques….Une aventure humaine où l’on prend conscience de l’importance de la préservation d’espaces aussi intacts, et combien l’homme est poussière sur cette Terre.

 


"Aïvar, nomade de Tozhou" (Film - 28' - 2017).

 

République de Touva, à la frontière Russo-Mongole, Philippe Chapuis est parti pour vivre le quotidien des éleveurs de rennes. Aux côtés d'Aïvar, le temps d'un camp d'hiver, il va se frotter à la rude et froide vie de ces hommes qui dépendent entièrement du bon vouloir de la nature. Ici, Aïvar est heureux, bien qu'il ne puisse expliquer pourquoi, lui qui ne voit sa famille que deux fois l'an. Son bonheur, il le trouve , à n'en pas douter, dans cette nature sauvage, dont il ne peut se défaire.

 


 

A partir de 21h00 - Cinéma "Le Palace"

Troisième module de projection : "Miroir de Sibérie".

 

« Un lac en hiver » (Film – 52’)

 

En présence de la réalisatrice Sibylle d’Orgeval.

 

Le lac Baïkal est situé dans le sud de la Sibérie, en Russie Orientale. Sa superficie de 31.722 km² fait de lui, le sixième plus grand lac du monde, et la première réserve d’eau douce de la planète. La transparence de ses eaux est unique, et lui vaut le nom de «Perle de Sibérie ». En hiver, les eaux sont entièrement gelées. Cela permet la circulation des véhicules, avec une véritable route qui traverse le Lac. C’est cette époque froide de l’année, que choisissent Sibylle d’Orgeval et ses trois acolytes, pour réaliser le tour du Baïkal à bord de Side-cars Oural. Une circumambulation intégrale du lac, réalisée en longeant au plus près les 2000 km de rives recouvertes de taïga, à la rencontre des habitants de la région, et de leur vie étroitement liée à celle du Baïkal.

 


« L’Ecole nomade » (Film – 50’)

 

Réalisé par Michel Debats.

 

En Sibérie orientale, une école nomade évenk a vu le jour. Elle nomadise comme une famille nomade, ordinateurs, tables et chaises sanglés sur les traîneaux de rennes. Nous suivons Alexandra Lavrillier qui vit parmi les Évenks, pour entendre de leur bouche et dans leur langue ce qu'est un «humain évenk». Avant l'école nomade, Andrei, Vittia et les autres étaient pensionnaires dans des villages pendant l'année scolaire. Ils perdaient leur langue et leur culture. À présent, ils n'ont plus à faire de choix entre un mode de vie traditionnel et l'accès à une certaine modernité. Ils poursuivent le cursus scolaire russe, tout en conservant le mode de vie, la langue, les techniques et les rituels évenks. Parallèlement au retour des enfants, lequel bouleverse et enrichit le tissu social des familles nomades, des adultes quittent la précarité désespérante des villes pour revenir vers la forêt.